cigarette jetable FLAWOOR : Tout ce que vous devez savoir

Ma source à propos de cigarette jetable FLAWOOR

Il est une question que tout vapoteur s’est très sans aucun doute posé une fois. Une question qui nous revient souvent sur notre chat en ligne, par chat, ou bien encore au téléphone, une question qui semble évidente : Que renferment les e-liquides ? Nous allons lire les étiquettes qui ornent nos flacons et détailler chacun des constituants servant à la conception du liquide et expliquer son rôle. S’il est deux composants qui nous viennent immédiatement à l’esprit pour l’élaboration du e-liquide, ce sont bien le propylène-glycol ( PG ) et la glycérine végétale ( VG ). Le PG et le VG sont supplémentaires et à eux deux forment la Base du e-liquide. afin de savoir les proportions de l’un et l’autre on parle de taux de PG/VG. La somme des deux taux se doit d’être de 100%, donc le taux de VG est égale à 100 moins le taux de VG. Le propylène-glycol est un liquide incolore, significativement visqueux, peu volatile, quasiment inodore et particulièrement hygroscopique ( qui absorbe l’humidité de l’air ). Si le fait de savoir qu’il est utilisé dans la conception de résines artificielles, que c’est un composant d’antigel, et autres liquides de freins, qu’il est utilisé comme solvant dans des encres d’imprimerie ou encore comme fondant d’objets comme le détergent, vous effraie, peut être serez vous rassuré de d’avoir à l’esprit que le PG est aussi largement utilisé comme solvant, émulsifiant, humectant ou conservateur dans alimentaire, pharmaceutique, les cosmétiques et les produits d’hygiène corporelle.

Les bases de nos liquides sont composées de propylène glycol d’origine végétale ( PG ), de glycérine végétale ( VG ). On parle alors de base e-liquide PG/VG. Tous les fabricants de e-liquides n’utilisent pas forcément un PG d’origine végétale, il s’agit là d’une de nos mauvaises surprises. Nous préparons ensuite des bases liquide PG – VG nicotinées en ajoutant de la substance nicotinique USP dans différents taux. Nous confectionnons de même des bases sans nicotine. Le Propylène Glycol et la Glycérine Végétale sont donc supplémentaires et sont les premiers composants qui vont constituer le e liquide. Le propylène glycol ou PG est un composant bien connu et il est considéré comme non toxique, même en proximité fréquente et prolongée. Il peut être issu de l’industrie pétrochimique ou d’origine végétale; nous utilisons pour nos e-liquides uniquement un PG d’origine végétale. Il s’agit à la fois d’un conservateur et permet de réaliser une vapeur professionnelle. Il est utilisé par exemple depuis très longtemps dans les médicaments inhalateurs. Il possède beaucoup caractéristiques : le PG permet tout d’abord d’homogénéiser le mixe, de conserver les expertises gustatives des goûts et de concevoir de la vapeur d’eau.

La Glycérine Végétale a la particularité de produire beaucoup de vapeur pro dense et en ce sens elle simule assez bien la fumée de la cigarette tabac traditionnelle. Mais ses défauts sont de moins bien conduire les goûts à cause de sa préférence sucré et de limiter significativement le hit. par ailleurs elle est très visqueuse, difficile à manipuler et tend à encrasser les résistances des atomiseurs. A cause de sa viscosité, elle n’est pas adaptée à tous les clearomiseurs et le plus souvent utilisée dans sa forme pure dans les drippers. a l’opposé de la Glycérine Végétale, le Propylène Glycol conduit parfaitement les arômes et augmente le hit. Son principal défaut est de générer moins de vapeur professionnelle. de plus, sa viscosité étant plus faible, elle peut poser des problèmes sur certains atomiseurs, notamment des fuites. Alors que choisir ? La vérité est dans un mixe savamment dosé de ces 2 éléments afin de disposer des possibilités de la Glycérine Végétale et du Propylène Glycol. On a longtemps trouvé des mixes en 80/20 ( 80% de PG et 20% de VG ) mais l’apparition de nouveaux atomiseurs plus performants a eu tendance à améliorer l’utilisation de liquides en 70/30 ou 60/40.

La personne qui débute dans la cigarette électronique, appréciera ou non l’expérience en selon le e-liquide choisi. En effet, si le vapoteur ressent une sensation de manque malgré de nombreuses bouffées de vapeur d’eau ou s’il n’apprécie pas la saveur du e-liquide, alors il se détournera de la cigarette électronique pour repasser vers ses cigarettes classiques habituelles. C’est sure une chose à éviter. malheureusement, il n’y a pas une marque ou un vrai nom de eliquide parfait pour commencer, tout est question de goût, d’habitude. Ce guide a pour mission de vous épauler dans ce choix de e-liquide. Pour choisir votre e-liquide, il faut prendre en compte vos habitudes de consommation de cigarettes actuelles. Cela reste un bon indicatif mais ce n’est pas le seul. Votre façon de vaper, le matériel, votre plaisir, bref chaque vapoteur doit déterminer son dosage à titre personnel. Votre dosage de substance nicotinique induira sur deux effets importants. Attention : ces correspondances de nicotine sont à prendre en compte en selon le modèle de cigarette électronique que vous utilisez. Ces valeurs correspondront à un vapoteur débutant qui utilisera un exemplaire de puissance modérée ( entre 10 et 20 w à peu près ). Avec un modèle beaucoup plus puissant ( 30 à 50 w ), il est probable que vous devrez descendre ce taux de substance nicotinique, sinon le hit risque d’être trop fort. En effet, plus d’énergie signifie plus de vapeur d’eau et donc, un apport immédiat en substance nicotinique plus intense. généralement, plus la force est forte et plus le vapoteur descendra son taux de nicotine à 6 ou même 3 mg de substance nicotinique.

Dans une perspective de réduction de la toxicité et des méfaits pour votre santé, le vaporisateur avec e-liquide comportant de la substance nicotinique est, en l’état des connaissances, moins nocif que la cigarette combustible et que le tabac chauffé. Cependant, tous ces dispositifs ne le sont pas tous sur un même pied d’égalité. Non seulement les études manquent encore de recul, mais de nouveaux produits et de nouvelles arrivent sans cesse sur le marché, avec un marketing très offensif. il y a un nombre suprenant de liquides se différenciant surtout par leurs arômes, et aussi par leur concentration ( % ) en PG et/ou VG. Certains se montrent sous la forme du tout en un ( ensemble ), tandis que dans d’autres liquides, un dynamiser de nicotine ( mg/ml ) devra être ajouté en selon le dosage choisi. Eau et alcool sont utilisés comme fluidifiants mais ne sont pas présents dans tous les E liquides. Par exemple, Nova Liquides et Bordo2 n’utilisent pas ses 2 composants dans leur procédé de fabrication. Les arômes sont évidemment essentiels à l’élaboration des E-liquides, ils peuvent être alimentaires ( synthèses et naturels ) ou 100 % d’origine naturelle. Pour les goûts tabacs, on découvre de plus en plus d’absolu, cet extrait naturel obtenu après macération de feuilles de tabacs pour en retirer le maximum d’arômes et d’essence.

Pour le choix de l’arôme, c’est assez simple, quand bien même cela peut paraitre parfois absurde. L’arôme d’un e-liquide est composé à partir d’arômes alimentaires mélangés à une base. Ce qui est donc extraordinaire avec la cigarette électronique c’est donc qu’il est possible de proposer absolument tous les parfums existants, du tabac blond classique à l’arôme « tartine beurrée »…Les noms des produits ou leur description sont assez parlant donc il est necessaire de choisir en fonction de nos projets, de notre curiosité. Pour les débutants, ceux qui essayent pour la première fois, nous conseillons évidemment les arômes tabac ou mentholés. Non pas qu’ils soient meilleurs, mais quelqu’un qui stop de fumer va chercher une sensation et un parfum ressemblant à la cigarette. Il va peut être trouver ridicule en tête de fumer la cigarette électronique un parfum à la pomme ou au chocolat chaud. Le choix d’un arôme différent se fera certainement dans un 2 ème ou 3 ème temps : La grande majorité des vapoteurs commence par un arôme tabac et ensuite va, petit à petit, essayer des arômes fruités ou gourmands. Le but étant de se dissocier de la cigarette. Après avoir vapoté pendant 1 mois de la pomme, il vous sera impossible de fumer à nouveau une cigarette, vous aurez cela absolument désagréable.


Texte de référence à propos de cigarette jetable FLAWOOR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *