en savoir plus ici : Nos recommandations

En savoir plus à propos de en savoir plus ici

Depuis sa démocratisation massive initiée au début des années 2010, la cigarette électronique est souvent pointée du doigt lors de controverses et autres scandales sanitaires prenant leur source aux États-Unis. La vape européenne et notamment française souffre souvent d’une mauvaise presse, injustement entachée par l’absence de contrôle crucial dont fait preuve son voisin outre-Atlantique. Ce que l’on oublie trop souvent de préciser, c’est que la France n’est pas les USA. En ce qui concerne notamment la fabrication et la distribution d’e-liquides, les normes et process en vigueur en France et dans l’Union Européenne sont beaucoup plus stricts, les paroles qualité sont légion et la vape ‘ made in France ‘ a une réputation à laquelle elle tient. À chaque nouvelle idée, l’État surveille et touche au porte-monnaie. Le fabricant est donc moralement et juridiquement incité à ne proposer que des recettes conformes aux exigences des pouvoirs publics et du public au sens grand pour être certain une certaine pérennité sur ce marché où la concurrence est féroce. Lorsque vient l’étape de la mise en conception, la sécurité et le contrôle sont une nouvelle fois de mise. À cet instant, il est de la responsabilité du de assurer le bon déroulement de sa conception en vue des checks et vérifications. Les recharges liquides ne sont pas crées au compte-goutte pour être distribués çà et là très discrète. La production engage des moyens cher et des quantités faramineuses de matières premières. La moindre erreur ou la moindre tentative d’outrepasser les exigences sanitaires représenterait alors un risque de perte fatal pour l’entreprise productrice.

Les bases de nos e-liquides sont composées de propylène glycol d’origine végétale ( PG ), de glycérine végétale ( VG ). On parle alors de base e-liquide PG/VG. Tous les fabricants de recharges liquides n’utilisent pas obligatoirement un PG d’origine végétale, il s’agit là d’une de nos mauvaises surprises. Nous préparons ensuite des bases liquide PG – VG nicotinées en ajoutant de la nicotine USP dans différents taux. Nous confectionnons de plus des bases sans substance nicotinique. Le Propylène Glycol et la Glycérine Végétale sont donc supplémentaires et sont les premiers composants qui vont constituer le e liquide. Le propylène glycol ou PG est un composant bien et il est considéré comme non toxique, même en proximité fréquente et prolongée. Il peut être issu de l’industrie pétrochimique ou d’origine végétale; nous utilisons pour nos e-liquides uniquement un PG d’origine végétale. Il s’agit à la fois d’un conservateur et permet de développer une vapeur. Il est utilisé par exemple depuis très longtemps dans les médicaments inhalateurs. Il possède beaucoup caractéristiques : le PG permet tout d’abord d’homogénéiser le mixe, de préserver les expertises gustatives des goûts et de créer de la vapeur d’eau.

Les goûts changent, les plaisirs également, mais la composition d’un liquide reste la même. On trouve en effet dans chacune de ces petites fioles un mixe de propylène glycol et de glycérine végétale, deux substances qui permettent de fixer les arômes en tenant compte aussi de dégager suffisamment de vapeur pour reproduire les impressions d’une cigarette traditionnelle. Le propylène glycol permet de rendre le mixe assez fluide et lorsqu’il est associé à la substance nicotinique, il multiplie le hit. Vous savez, cette impression en gorge que l’on recherche temps lorsque l’on prend une bouffée… La glycérine végétale va quant à elle solidifier le liquide et permettre la création de vapeur d’eau. Une grande partie des produits vendus sur le marché sont constitués à 50% de propylène glycol ( PG ) et à 50% de glycérine végétale ( VG ), ce qui permet de détenir une conception de vapeur d’eau conséquente sans délaisser le hit en gorge. Mais ce taux n’est pas fixe, et plusieurs marques aident à vaper des jus ayant plus ou moins de VG et de PG. Certains favoriseront les gros nuages, d’autres une importante impression en gorge. Il en faut pour tous les goûts !

Le « throat hit » ou le « hit » est la d’effets de contraction dans la gorge provoquée lors du passage de la fumée d’une cigarette traditionnelle. La cigarette électronique, complétée d’un e-liquide nicotiné, permet donc de reproduire ce hit très recherché par les vapoteurs en plein sevrage tabagique. Vous êtes fumeur et vous souhaiteriez passer à l’e-cigarette. Cependant, le marché est vaste et il n’est pas évident de sélectionner sa cigarette électronique lorsque l’on débute. Vous pensez sans doute que seuls l’aspect esthétique et votre argent importent pour savoir quelle cigarette électronique choisir. Or ce ne sont absolument pas les seuls critères. La cigarette électronique est un dispositif qui va remplacer votre cigarette classique et vous permettra de prendre bonheur en vapotant. Elle contient un e-liquide aromatisé avec ou sans nicotine. Choisir sa cigarette électronique ne se fait pas à la légère. En effet, la constitution d’une cigarette électronique n’est pas le même pour un gros fumeur que pour un fumeur modéré. Grâce à ce guide, vous allez pouvoir trouver l’article qui correspond à vos routines de consommation. Comme il existe de nombreux modèles de cigarettes électroniques, vous trouverez autant d’e-liquides que de fumeurs. L’e-liquide se définit par sa base PG/VG, ses arômes et son taux de nicotine. Le taux de PG, ou propylène glycol, est à l’origine du hit. Celui de VG, ou glycérine végétale, définit la quantité de vapeur pro. Choisir sa cigarette électronique sera aussi fonction de ces taux. En effet, plus il y a de vapeur pro, plus l’e-cigarette sera susceptible de s’encrasser. il faut alors préférer un modèle correspondant à sa base PG/VG.

Un des critères clés pour le choix de son e liquide est l’arôme choisi. Après quelques temps d’observations des primo accédants en boutique, nous remarquons quelque chose de fréquent : ceux qui choisissent des e liquides tabacs ont plus de chance de compléter leur sevrage au tabagisme que ceux qui partent sur des e liquides gourmands ou fruités. Pourquoi, comment, nous n’en n’avons pas la conviction mais une chose est certaine et se résume par « chi va piano, va sano ». Un peu comme la période de regime, l’arrêt doit se faire sans pression, sans tension. Il doit rester progressif pour ne pas rechuter aussi vite que commencé. La cigarette, une addiction comportementalePlusieurs facteurs rentrent en ligne de compte pour comprendre l’addiction au tabagisme. La Nicotine et son pouvoir addictif n’explique pas tout. La gestuelle, le hit ( contraction de la gorge au moment du passage de la fumée ), l’arôme du tabac, la fumée et facilement sur la nicotine participe de cette dépendance. La raison première qui montre les beaux succès de la e cigarette pour l’arrêt du tabagisme est qu’elle restitue toutes ces perceptions. C’est pour cela que l’arôme se doit d’être le plus proche envisageable de celui de votre cigarette habituelle, pendant les premiers jours de ce transfert d’habitude pour tromper notre esprit afin qu’il adopte ce nouveau vecteur avec succès.

Le choix de son e-liquide passe avant tout par celui de l’arôme et liquide qui revêtent un aspect fondamental. pour avoir une base et un concentré e-liquide accélérant les arômes et le hit en gorge, il faut preférer le propylène glycol. Il a la particularité de ne présenter aucun risque pour la forme et permet de retrouver les sensations de picotements d’une cigarette traditionnelle lorsqu’elle est inhalée. Il peut être associé à la substance nicotinique et peut aussi être utilisé à 100 %, sans autres ingrédients. Mais cela peut engendrer quelques problèmes d’assèchement de la gorge, de déshydratation et de fuites lors de la vape. Plusieurs arômes pas onéreux sont disponibles pour former une base e-liquide. malgré que le PG produise également de la vapeur d’eau, c’est la VG qu’il faut privilégier pour une conception abondance de vapeur pro. La VG est utilisée dans plusieurs domaines de la cigarette électronique, dans certains soins esthétiques et produits pharmaceutiques. En plus de réaliser la vapeur d’eau, elle est recommandée pour adoucir les sensations. Autrement dit, un e-liquide concentré 100 % en VG produira beaucoup de fumée et diminuera la sensation de hit. la meilleure solution est d’équilibrer les deux substances pour profiter de leurs atouts tout en réduisant leurs effets négatifs.


Complément d’information à propos de en savoir plus ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *